mppu international

twitterfacebook

nouvelles banner-fra

L’ONU présente un plan pour faire face aux conséquences socio-économiques du Covid-19

La pandémie qui est partie de Chine en décembre a infecté à ce jour plus de 750.000 personnes dans le monde et fait plus de 38.000 morts. Le virus a été détecté dans au moins 171 pays. Le plus grand nombre de cas ont été enregistrés actuellement aux Etats-Unis, en Italie, en Chine et en Espagne.

« Le Covid-19 attaque les sociétés en leur sein, faisant des morts et détruisant des moyens de subsistance. Les effets potentiels à plus long terme sur l'économie mondiale et sur l’économie de chaque pays sont désastreux », note l’ONU dans un communiqué de presse.

Dans un nouveau rapport intitulé Responsabilité partagée, solidarité mondiale : répondre aux conséquences socio-économiques du Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU appelle chacun à agir ensemble pour faire face à ces conséquences et atténuer le coup porté aux populations.

ONU BANNER

Une réponse représentant au moins 10% du PIB mondial

Le rapport décrit la vitesse et l'ampleur de la pandémie, la gravité des cas et les perturbations provoquées par la pandémie aux niveaux économique et social.

« Le Covid-19 est le plus grand test auquel nous avons été confrontés ensemble depuis la formation des Nations Unies », a déclaré António Guterres.

« Cette crise humaine exige une action politique coordonnée, décisive, inclusive et innovante de la part des principales économies du monde - et un soutien financier et technique maximal aux personnes et aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables », a-t-il ajouté.

Le rapport est publié après que le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé que le monde était entré dans une récession semblable à celle de 2009, voire plus grave. Le rapport appelle à une réponse multilatérale à grande échelle, coordonnée et globale représentant au moins 10% du PIB mondial.

Le système des Nations Unies et son réseau mondial de bureaux régionaux, sous-régionaux et d’équipes de pays travaillant pour la paix, les droits de l'homme, le développement durable et l'action humanitaire, soutiendront tous les gouvernements et partenaires à travers la réponse et le relèvement.

À cette fin, le Secrétaire général a créé un fonds dédié à la réponse au Covid-19 et au relèvement pour soutenir les efforts dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Son approche est une réponse multi-agences et multisectorielle coordonnée pour faire face à l'impact socio-économique de la crise du Covid-19. Elle comptera sur le leadership des coordonnateurs résidents et des équipes de pays des Nations Unies pour soutenir rapidement les gouvernements dans cette crise et dans le relèvement.

 

 

Lettre au Secrétaire général de l'ONU: soutien à l'appel du 23 mars

H. E. António Guterres
Secretary-General of the United Nations
United Nations
New York, USA


Rome, le 25 mars 2020


Votre Excellence,
Monsieur le Secrétaire Général, Monsieur Guterres,
Nous vous écrivons pour vous exprimer notre adhésion à l'appel que vous avez lancé le lundi
23 mars 2020, et vous faire part de notre engagement à soutenir les objectifs exprimés en réaction
à la pandémie COVID-19 pour un cessez-le-feu global immédiat partout dans le monde.
Votre appel a trouvé un large écho dans nos coeurs. Nous aussi, nous avons le coeur lourd
face aux nombreux conflits armés dans le monde. Nous aussi croyons fermement que les nations du
monde ne peuvent plus perdre leur temps à se battre entre elles, au lieu de chercher des solutions
aux problèmes et de travailler ensemble pour le bien commun. Comme vous, nous croyons que seule
l'unité nous permettra d’inventer les solutions adéquates pour le XXIe siècle. Comme vous, nous
avons conscience que l’humanité est «une unique famille», malgré toutes les différences. Et nous
avons fait de cette conviction notre principe directeur.
C'est pourquoi il nous a semblé important de répondre immédiatement à votre appel. La diffusion
mondiale du COVID-19 doit nous rappeler à tous que, comme vous l'avez dit, les menaces
les plus graves nous unissent vraiment. Les menaces majeures telles que les virus, en effet, ne se
soucient pas de la nationalité ou de l'ethnie, du clan ou de la couleur du visage. Ces menaces rendent
évidente une réalité: l'Humanité est «une». Nous avons une seule appartenance humaine et celle-
ci doit nous amener à réfléchir ensemble.
À travers cette pandémie, le monde se retrouve dans une situation grave où il n'y a plus de
temps ni d’énergies à perdre dans les conflits et dans la haine. Pourtant, les guerres ravagent encore
tant de pays, détruisent des systèmes nationaux et épuisent les ressources, ne laissant derrière elles
que de la souffrance.
Nous trouvons votre appel vraiment inspirant: il faut un cessez-le-feu immédiat partout dans
le monde. Pour mettre un terme aux conflits armés, les belligérants doivent mettre de côté leurs
animosités et se concentrer ensemble sur le véritable combat de nos vies: faire de ce monde un
monde meilleur. Votre réaction à la pandémie montre que votre leadership conduit les Nations unies
à leur plus haute mission, à savoir: faire en sorte que l'attention et les énergies de toutes les nations
se concentrent sur les intérêts et les valeurs de l'humanité toute entière.
Nous nous adressons à vous pour répondre à votre message: Monsieur le Secrétaire Général,
l'appel que vous venez de lancer est des plus opportuns et de la plus haute importance pour l'Huma-
Traduction
Synthèse
nité. Nous voulons nous associer à votre proposition et vous assurer de notre soutien aux objectifs
que vous exprimez: développer des couloirs d’aide humanitaire et lancer une coopération mondiale
pour répondre au mieux à la pandémie.
Monsieur le Secrétaire Général, nous voulons vous assurer de notre soutien et de notre partenariat
avec vous afin de créer des dynamiques mondiales de convergence et de dialogue authentique
qui sont si fondamentales pour répondre à ces défis majeurs qui attendent l'humanité. La lutte
contre le COVID-19 ne peut être possible sans la coopération et le soutien de la communauté internationale,
tant pour fournir l'aide humanitaire que pour développer des solutions nouvelles pour
l'économie mondiale.
Les décideurs ayant un impact mondial, tant en politique qu'en économie, nous sommes
convaincus qu’ils ont une responsabilité particulière aujourd'hui. Dans cette situation sans précédent:
ils doivent élaborer de nouvelles réponses et de nouveaux outils afin de conduire le monde
vers des structures de coopération nouvelles plus équitables et fondamentalement durables, en
commençant par la protection des plus vulnérables.
Notre organisation, New Humanity, ainsi que le Mouvement Politique pour l'Unité, MPPU,
ont été fondés sur la conviction que l'humanité est effectivement «une», et qu'aucun défi réel posé à
l'humanité ne peut être résolu sans intégrer en profondeur la pensée de cette appartenance commune,
et sans établir empathie et coopération. Les nombreuses expériences concrètes vécues en travaillant
à ces objectifs au cours des dernières décennies, provenant de toutes les parties du monde, nous
ont prouvé que cette conviction est capable d’émouvoir les coeurs, de changer les esprits et de transformer
les communautés, petites et grandes.
Votre appel ouvre une voie pour répondre aux plus grands défis de l'humanité: trouver des
solutions aux défis actuels et à venir. Pour que, lorsque le monde se remettra de la pandémie, nous
nous retrouvions dans un système international plus coopératif et plus inclusif, avec une volonté
claire et forte d'aller vers tous, pour créer une structure mondiale plus équitable et une économie
inclusive dans tous nos pays.


Nous soutenons votre appel,
avec les Présidents des Centres MPPU des pays suivants:

Dr. Réka Szemerkényi; Co-President - Mppu International Center

Dr. Marco Desalvo; President - New Humanity NGO

 

avec les Présidents des Centres MPPU des pays suivants:

Guillermo Gustavo Castillo ; Mppu Argentine

Javier Baquero Maldonado ; Mppu Colombia

Silvio Minnetti; Mppu Italy

Ursula Dörpinghaus ; Mppu Germany

Labib Akiki ; Mppu Lebanon

Melchior Nsavyimana ; Mppu Kenya-Burundi

Michal Siewniak ; Mppu U. K.

Dieudonné Upira ; Mppu Democratic Republic of Congo

Flavio Dal Pozzo ; Mppu Brazil

Nieves Cruz Barrientos ; Mppu Spain

Mihály Berndt ;Mppu Hungary

Michel Batt, Marie-Odile Batt ;Mppu France

Sergio Cleffi ; Mppu Uruguay

Christopher Jiménez Estrada ; Mppu Mexico

Rosella Cho ; Mppu Korea

Michelle Grandjean ; Mppu Switzerland

Enrique Duarte ; Mppu Paraguay

Lettera francese giusta page 0001

Lettera francese giusta page 0002

Lettera francese giusta page 0003

 

 

 

 

CRISE DES RÉFUGIÉS EN GRÈCE : RETABLIR LE DROIT D’ASILE POUR LES RE-FUGIÉS.

DE NEW HUMANITY ET DU MPPU-MOUVEMENT POLITIQUE POUR L’UNITÉ, APPEL À DES CHOIX ÉLEVÉS ET COURAGEUX, afin que, tout en luttant contre l’émergence du coronavirus, l’on n’oublie pas une tragédie qui mérite d’être affrontée et résolue par des relations internationales de meilleure et plus haute qualité, ainsi que par une politique orientée vers le bien commun et la réconciliation entre les peuples.
 
Ce qui se passe aux portes de l’Europe, à la frontière entre la Grèce et la Turquie, ne peut laisser indifférente la conscience civile collective et exige des institutions un surplus d’attention et de respect à l’égard de la valeur et de la dignité de chaque personne humaine, comme le déclare bien haut la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne : elle met l’accent sur les droits humains, les valeurs indivisibles et universelles de l’homme, la liberté, l’égalité et la solidarité.
La coordination européenne du Mouvement Politique pour l’Unité, fondé sur la Charte de ses valeurs de fraternité universelle, de défense des plus démunis et de recherche du bien commun, se place aux côtés des Institutions qui veulent promouvoir ces valeurs universelles, avec le cœur, avec une culture et une manière d’agir fraternelles, en vue de parvenir d’urgence à des solutions politiques de niveau et courageuses, offrant, dans l’immédiat, des réponses concrètes.
La gestion des flux migratoires, si complexe soit-elle, peut être affrontée et résolue avec courage, avec des accords au grand jour et dans la légalité, vers la paix : la dignité humaine ne peut jamais être une monnaie d’échange.
Nous savons tous qu’il est inacceptable, inhumain, de «débarquer» les migrants au milieu de la mer, avec le risque qu’ils meurent abandonnés, ou soient violemment refoulés le long de la frontière. D’où l’invitation pressante à rétablir le droit d’asile des réfugiés, protégé par le droit international qui, par contre, n’envisage pas sa suspension. La réponse politique de l’Europe a besoin d’une réforme complète, structurelle et permanente, de la politique commune d’asile et d’immigration, de même que d’une nouvelle politique étrangère. Sur ces bases, nous sommes prêts à offrir notre contribution, dans le dialogue, pour redécouvrir le sens du fait d’ « être ensemble ».
La «question des migrants», nous le savons, a des causes évidentes dans les guerres, la pauvreté et les graves inégalités entre les hémisphères nord et sud de la planète. Les réponses sont complexes et à associer à moyen-long terme avec un traité de paix en Syrie, une régulation des flux migratoires, et avec des investissements dans les pays d’origine ; elles impliquent l’hospitalité et l’inclusion, adéquatement réparties entre tous les pays européens, ainsi que des conditions de vie humaines dans les lieux de refuge temporaire, en Turquie comme en Libye.
à notre avis, toutefois, ne peut plus être différée une réponse immédiate de protection et d’assistance aux 5 500 enfants migrants non accompagnés: une démonstration de solidarité européenne, qui devrait prendre la forme d’un pacte de relocalisation volontaire, par lequel des mineurs non accompagnés actuellement en Grèce seraient transférés vers d’autres pays européens.
De même, l’ouverture immédiate de couloirs humanitaires pour les enfants, les femmes, les personnes âgées et les familles ne peut être reportée, mettant en œuvre un plan de relocalisation extraordinaire et immédiat des requérants d’asile.
C’est le moment d’avec courage emprunter la voie de la négociation et des accords, d’exiger que le cessez-le-feu en Syrie soit respecté, de permettre l’intervention de toutes les agences humanitaires internationales et l’arrivée de l’aide à cette population en fuite. Il est temps de dire « basta » au trafic d’armes et d’augmenter par contre les ressources pour le développement.
D’où notre appel à ne pas oublier, tout en luttant contre l’émergence du coronavirus, une tragédie qui mérite d’être affrontée et résolue, dans le cadre de relations internationales de meilleure et plus haute qualité, de même que par une politique tournée vers le bien commun et la réconciliation entre les peuples.
 

Maria Bencivenni

pour le Centre International

Mouvement Politique pour l’unité

Coordination Europe

Marco Desalvo

Président - New Humanity NGO

fra1fra2

Rétablir le dialogue entre les États-Unis et l’Iran

Nous vivons des jours de grand trouble et d’appréhension, face aux vents de guerre qui soufflent du Moyen-Orient, avec les nouvelles tensions entre les États-Unis et l’Iran. La fraternité entre les personnes et les peuples semble bien éloignée. Pourtant, il y a ceux qui ne restent pas les bras croisés. Il y a des centaines et centaines d’actions de paix qui se poursuivent, parfois silencieusement, partout dans le monde, pour dire « oui » à la vie, au dialogue, à l’accueil, à la légalité. Dans ce contexte, l’ONG New Humanity et le Mouvement Politique pour l’Unité, qui soutiennent un grand nombre de ces actions, lancent cet appel à rétablir un dialogue que nous aussi considérons essentiel. Nous sommes heureux de le publier, dans l’espoir qu’il atteindra le plus de monde possible.

10 Janvier 2020

Le Mouvement Politique pour l’Unité et New Humanity encouragent la création d’un comité trilatéral de haut niveau entre les représentants spéciaux des États-Unis, de l’Union européenne et de l’Iran, avec pour mandat de rétablir le dialogue entre les États-Unis et l’Iran.

L’appel a été envoyé à Josep Borrell, (Haut Représentant de l’UE), Seyed Mohammad Ali Hosseini (Ambassadeur d’Iran à Rome) et Lewis M. Eisenberg (Ambassadeur des Etats-Unis à Rome). Voici le texte :

Le Mouvement politique pour l’Unité exprime sa grave préoccupation face à l’escalade du conflit entre l’Iran et les États-Unis. La politique internationale, avec ses institutions, mais aussi avec ses organisations non gouvernementales, a la responsabilité particulière de mettre son action au service de la paix et des droits des peuples.

Seul le dialogue international et la diplomatie – celle résiduelle, celle qui suscite l’espérance contre toute espérance – peut encore prendre des initiatives dans la logique de la paix.

C’est l’un des plus grands défis du XXIème siècle. Le chemin vers une solution doit exister et il nous est montré par les valeurs humaines et la docilité des cœurs. « Nous ne voyons plus le visage de l’homme : l’homme qui souffre, qui est limité, tourmenté et finalement massacré sur les champs de bataille », affirmait le député Igino Giordani, dans un vibrant discours au Parlement italien. Nous sommes appelés à voir, à redécouvrir le visage de l’homme pour dire non à la guerre, à tout acte de guerre.

Mais pour parvenir à la paix, la diplomatie et la négociation sont indispensables, sans se lasser, car la guerre et le terrorisme sont la grande défaite de l’humanité.

C’est pourquoi nous proposons et appelons à la création d’un comité trilatéral de haut niveau entre les représentants spéciaux des États-Unis, de l’Union européenne et de l’Iran, avec pour mandat de rétablir un dialogue significatif et de parvenir, en fin de compte, à une solution pacifique du conflit.

Mario Bruno                                                        Marco Desalvo
President – Mppu Movement                              President – New Humanity NGO

contact: Mario Bruno +39 334 998 0260

PEACE APPEAL APPELLO PER LA PACE

imagevideopoliticsforunity

 Vision, histoires et perspectives pour une politique pour l'unité

Pubblicazioni

Disarmo

 co governance

17-20 GENNAIO 2019

Castel Gandolfo

Roma - Italia

Ce site utilise des cookies techniques, y compris ceux de parties tierces, pour permettre une exploration sûre et efficace du site. En fermant ce bandeau, ou en continuant la navigation, vous acceptez nos modalités d’utilisation des cookies. La page d’informations complètes indique les modalités permettant de refuser l’installation d’un cookie.